Fenixecu.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Acceuil L'injection Fenix Fonctionnement
Index de l'article
Principes
Régime Moteur
Pression absolue
Toutes les pages

Fonctionnement de l'injection multipoint Bendix/Renix/Siemens Fenix

 

Le module électronique de commande gère entièrement le dosage air/essence ainsi que l'avance à l'allumage dans toutes les phases de fonctionnement du moteur.

La quantité de carburant injectée dépend du temps d'ouverture de l'injecteur qui est lui-même déterminé selon les paramètres ci dessous :

  • La pression dans le collecteur d'admission (capteur MAP)
  • La vitesse de rotation du moteur (capteur de régime)
  • La charge du moteur (potentiomètre d'accélérateur)
  • La vitesse du véhicule (capteur sur la boite de vitesses)
  • L'état thermique du moteur (sonde de température du liquide de refroidissement)
  • La densité de l'air (sonde de température d'air)
  • La tension de la batterie (circuit de charge)
  • Les informations provenant de la sonde à oxygène (si il y en a une).

Comment est calculé la vitesse de rotation du moteur ?

Le régime moteur est donné par le capteur PMH assujetti au volant moteur. Le rôle du capteur est tout d'abord d'informer le module électronique de commande sur la position P.M.H. du moteur.
Il transmet également toutes les informations nécessaires concernant la vitesse de rotation du moteur. Toutes ces informations permettent ensuite au calculateur de reconnaitre la position des pistons du moteur, la vitesse de rotation du moteur pour gérer les points d'injection et d'allumage.

Principe de fonctionnement :

Volant moteur PMH
Le volant moteur possède 44 dents. Deux dents ont été supprimées sur le volant afin d'obtenir un repère fixe situé à 84° avant le point mort haut (P.M.H.) des cylindres N°1 et N°4.
Ainsi les cylindres N°1 et N°4 se retrouvent exactement au P.M.H. quand le repère C passe devant le capteur A. Les cylindres N°2 et N°3 se retrouvent exactement au P.M.H. quand le repère B passe devant le capteur A.
Pour la vitesse de rotation, le module de commande électronique compte le nombre de P.M.H et obtient la vitesse de rotation grâce a un calcul opérant avec une base de temps fixe.
L'information transmise par ce capteur est délivrée sous la forme d'une tension alternative (creux et dents du volant moteur) variant selon la vitesse de rotation du moteur. Le calculateur utilise son étage de conversion analogique/numérique pour traiter cette information.

Comment est obtenue la pression absolue dans le collecteur ?

Le pression absolue est la valeur de pression dans le collecteur d'admission. Elle est exprimé en millibar (mb) et a une plage de variation possible liée au capteur de pression absolue utilisé. Il existe différents types de capteurs selon la plage de mesure souhaitée (moteur atmosphérique ou turbo). Ainsi sur un moteur de R21 Turbo le capteur d'origine est un 0-2 bar. Il existe d'autres capteur tel les 0-2,5 bar ou les 0-3 bar. La plage d'utilisation du capteur influe directement sur la pression de suralimentation possible.On voit ici que la mesure de la pression se fait toujours à partir de 0 bar. C'est pourquoi on parle de capteur de pression absolue. En effet il est nécessaire de mesurer une dépression sur un moteur thermique pour pouvoir interpreter toute sa plage de fonctionnement. Dans le cas d'un moteur à suralimentation, il faut aussi mesurer une pression. C'est pourquoi il existe différents types de capteur MAP Sensor.

Avec un capteur 0-2 bar on mesure la pression ET la dépression. En effet, la pression atmosphérique de référence est de 1024mb. Donc toutes les valeurs de pression mesurées par le capteur comprisent entre 0 et 1024 mb sont des dépression. Inversement, toutes les valeurs de pression mesurées entre 1024 et 1982 mb sont des pressions (suralimentation).

Donc le capteur de pression absolue permet de mesurer la dépression dans le collecteur d'admission. La valeur ainsi relevée est ensuite utilisée par le calculateur pour gérer le système d'injection et d'allumage en fonction de la charge demandée au moteur.

Principe de fonctionnement :

Le module électronique de commande (calculateur) alimente le capteur de pression absolue avec une tension d'environ 5 volts continu. Une membrane piézo-électrique se déforme plus ou moins suivant la valeur de dépression/pression régnant dans le collecteur d'admission et selon la déformation de la membrane la résistance électrique varie.

Le capteur modifie donc le signal selon la pression mesurée dans le collecteur puis le transmet au module de commande électronique sous forme d'une tension variant entre 0,5 et 5 volts.

Pour exemple voici la courbe de réponse d'un capteur de pression absolue 0-1 bar (0 - 1024mb) :

Courbe de réponse 0-1B